AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Livre de recettes en cours, pour remplir la recette allez sur: http://initiatives-recettes.fr/se en utilisant le code d'accès suivant: u0797717dd

Partagez | 
 

 Les jeux dangereux réunion d'infos le 9 mars 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guehnneux Nadège
Admin
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 17/02/2012
Age : 34
Localisation : Saint Etienne du bois

MessageSujet: Les jeux dangereux réunion d'infos le 9 mars 2012   Mar 6 Mar - 10:00

L'apel lance une soirée débat le 9 mars 2012 sur les jeux dangereux (des jeux qui n'en sont pas...)

Cette soirée débat aura lieu à 20 heures à la salle de La Métairie à Saint Paul Mont Pénis. (2, rue du châtaigniers).

Vous pouvez télécharger en bas les affiches de cette soirée ainsi que des infos sur ces "jeux" (étouffement etc.....)

Le débat sera animé par un pédiatre et L'IREPS.

Fichiers joints
Jeux dangereux 10003.jpg
Affiches pour le débat (date, heure, etc)
(535 Ko) Téléchargé 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guehnneux Nadège
Admin
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 17/02/2012
Age : 34
Localisation : Saint Etienne du bois

MessageSujet: Comprendre, en parler, agir    Mar 6 Mar - 10:45

Les affiches
Fichiers joints
Jeux dangereux 10002.jpg
(2.2 Mo) Téléchargé 20 fois
Jeux dangereux 10001.jpg
(2.8 Mo) Téléchargé 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guehnneux Nadège
Admin
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 17/02/2012
Age : 34
Localisation : Saint Etienne du bois

MessageSujet: Réunion, à finir   Ven 11 Mai - 18:14


Réunion sur les jeux dangereux


Cette réunion à été réuni par l’appel avec la participation d’Elise de l’IREPS : Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé (sollicité par la commune de Palluau) + le pédiatre M. Juchereau.
Ce type de réunion de prévention est organisé soit par des médecins, soit par les gendarmes. Les jeux dangereux concernant surtout la fin du primaire et le collège.
Il ne faut pas dramatiser ces « jeux », déjà à notre époque il y avait des jeux dangereux ou qui interpellait : c’était de monter le plus haut possible dans les arbres. Maintenant tout devient dangereux et il ne faut pas tomber non plus dans la psychose !
Les sondages (qui sont toujours à prendre en demi-mesure, un sondage ne reflétant pas vraiment la réalité). Cependant selon le sondage de l’IPSOS :
4% des français (soit 1.5 millions de personnes) disent avoir pratiqué des jeux dangereux !

Les noms de ces « jeux »
Jeu du foulard, du cosmos, du rêve indien, de la navette spatiale, jeu du poumon, nuit merveilleuse, 30 secondes de bonheur, coma indien, rêve bleu. Ce sont ce qu’on appel les jeux d’apnée.
Pour les plus petits ces jeux d’apnée se nomme : jeu du sternum, de la grenouille ou de la tomate (c’est marrant de retenir sa respiration pour devenir tout rouge).
Jeux de la cannette, pont massacreur, la ronde, mort subite, bouc émissaire, mêlée, PJ, gardave. Ce sont des « jeux » visant à faire du mal aux autres (agressivité)
Jeux de la compresse, et tournantes …. Concernent les plus grands. La tournante n’étant vraiment pas un jeu tout le monde en a entendu parler…


Le danger :
Pourquoi est ce dangereux ? Il y a privation d’oxygène dans les poumons. On comprime les carotides (artères du cou) donc cela prive le cerveau de sang. Il y a aussi des formations nerveuses que l’on comprime et qui font variation de tension.
Le jeu du foulard entraine une anoxie. Les conséquences peuvent être extrêmement graves puisqu’il y a un risque de pendaison. Sur le plan cérébral cela entraine l’encéphalopathie anoxique. Sur le plan pulmonaire, un risque d’AOP.


L’évolution :
Elle est très rapide et en 3 phases. Ces 3 phases qui entrainent l’arrêt respiratoire ne durent (chez l’adulte) que 7 minutes. Ce qui est à la fois un temps assez long (se verrait sans doute à la récréation, mais les accidents arrivent…) et un temps vraiment court.
1. Troubles sensoriels visuels et auditifs. (vision hallucinatoires, troubles de conscience). Asthénie musculaire.
2. Convulsions
3. Arrêt respiratoire.
Lorsqu’on arrête le « jeux » à la première phase alors la situation revient rapidement à la normale.

Evaluation du problème :
Selon une enquête de l’IPSOS demandé par l’APEAS. Sondage adressé aux plus de 15 ans (mais qui n’est pas forcément le reflet de la réalité). En 2007 :
63% des gens savait ce qu’était le jeu du foulard mais 25 % des 15 à 19 ans ignorait la pratique.
4% disait l’avoir pratiqué eux-mêmes mais 0% chez les 15-19 ans et 6% chez les 20-34 ans
L’âge concerné : de 8 à 18 ans dont les 2/3 entre 12 et 15 ans. Cependant la moyenne d’âge tend à baisser.
Sondage publiée en janvier 2012 (la dernière enquête) en questionnant des enfants de 6 à 15 ans montre que 4% ont vu le jeu avec quelqu’un s’évanouir suite à ce jeu.
Les garçons sont plus concernés que les filles pour les accidents mais sans doute pas pour la pratique. En effet les garçons cherchent à aller vraiment le plus loin possible en prenant plus de risques.
Les ados sont les plus concernés. Un ado est par définition (selon le pédiatre), un enfant qui commence à se mettre en danger. Un pré ado étant un enfant plus jeune qui aurait besoin d’un bon coup de pied au derrière (puisque maintenant on utilise le terme de pré ado même à 6 ans alors qu’il s’agit en fait d’enfants qui ont besoin d’être cadré)

Grand contexte des conduites à risques:
Touche principalement les adolescents
Conduite totalement à différencier du suicide
Des synonymes de dépression
En discordance avec la vision qu’en ont les parents d’où la difficulté de mesure de prévention : les parents pensant qu’un jeune en mobylette, sans casque, en sens interdit, à fond etc.…. étant un enfant qui cherche à se tuer ! Alors que le jeune, lui, ne le voit pas de la même façon au contraire. Il recherche le plaisir (soif de vie). Pour eux c’est le pied. Du point de vue des parents c’est de l’imprudence.

SECURITE /LIBERTE/DANGER
Zone de l’apprentissage des précautions de l’apprentissage parentale
Aujourd’hui on ne ferme plus les 3 principales portes contrairement à avant :
La salle de bain, les toilettes et la chambre parentale reste ouverte. On cherche la sécurité mais on ne les met plus en liberté. Hors un enfant à besoin de s’ennuyer c’est primordial pour avoir du désir. Dans l’enfance avoir trop de sécurité ne pose pas forcément d’inconvénient, mais la surveillance et la promiscuité vont obliger l’enfant à chercher la liberté pour sortir de cette sécurité.
Il ne faut pas empêcher les enfants de sortir dans la rue, mais leur apprendre la sécurité dans celle-ci. Les enfants chercheront toujours à échapper à notre surveillance. Un enfant jeune peut tout de même aller chercher le pain … même à 800 mètre. A condition qu’il connaisse le danger des autos etc..

Signification
Les enfants recherchent des nouveautés dans un contexte de quotidien totalement aseptisé. Il recherche le plaisir (sexuel, hallucination etc.…)
4 éléments et 4 étapes (selon David Le Breton)
. Le vertige (panique voluptueuse, griserie, « le pied ». Les psychiatres d’aujourd’hui disent combien les troubles du narcissisme dominent leur clientèle.
.Contexte ou le plaisir est en manque (morosité) : brouillage des références, affaiblissement de la fonction paternelle, symbolique et difficulté de la fusion mère-enfant.
. L’affrontement à soi-même. (Aller le plus loin possible)
. Surmonter sa peur pour maitriser son corps
Toxicomanie sans drogue
. Répétition du jeu : L’attrait du groupe des mêmes consommateurs valorise la conduite et dissipe les derniers doutes (le groupa ayant beaucoup plus de légitimité que les adultes)
. Conduite de consommation (on ne peut plus s’en passer)
. Chez Les ados la consommation d’alcool ou de cannabis est une pratique différente du jeu dangereux. Toutefois il y a un tableau qui montre combien les effets sont comparables:
Consommation ...........Festive ......Auto-thérapeutique ......Toxicomanie
Effets recherché........ Euphorie ....Anxiolytique (calme) ......Anesthésie
Mode sociale .............Groupe ......Solitaire ......................Groupe et solo
Scolarité ...................Habituelle ..Décrochage .................Exclus
Activité ....................Ok............ Limité .........................Marginale


Le docteur présent ayant vu assez peu de toxicomanie en ce qui concerne les jeux dangereux contrairement à l’alcool, la morphine ou le tabac.
Les ados ont un fonctionnement qui n’est pas encore fixé, c’est plutôt par compulsion. La perte de dépendance se fait adulte, alors qu’’un ado lui ne va pas être capable de s’arrêter tout seul.


Les rites
Chez les enfants le passage à l’acte est favorisé par L’ordalie. (Le fameux t’es cap ?) Pour faire partie du groupe, ne faut pas se dégonfler. Le cap ou pas cap est favorisé par le manque de rites de passage de notre société. Avant nous avions de nombreux rites qui favorisaient la conscience de l’enfant à savoir où il se situait par rapport aux autres etc.… (Chez les gars services militaires etc., chez la fille c’était règle, fiançailles, mariage puis grossesse vers 17 ou 20 ans) Maintenant il y a un décalage vers les 28 ans le premier enfant. Nous avons moins de rites mais les enfants eux en ont toujours besoin. Ils cherchent donc leur propre rite (tatouages, scarification, piercings).
Le piercing est vraiment un rite du passage de l’adulte à l’enfance … (aux oreilles pour ne pas entendre, à l’arcade pour ne plus voir et enfin au nombril pour couper la dépendance avec la mère).


Importance du mortifère
A l’adolescence tous les contextes notion de mort des autres ou de soi. La mort est présente partout dans leur discours etc.…


Pourquoi ?
Au départ l’enfant est parasite de sa mère l’éducation dois faire en sorte que l’enfant puisse continuer à vivre quand sa mère va mourir et inversement. Il y a 3 grandes instances éducatives.
1. La famille
Il y a un triangulée (père, mère, enfant)
Elle est porteuse de la loi parole.
Elle joue sur la frustration (très important)
2. Les institutions éducatives (l’école et autres)
Détentrice des règles et des règlements
Visant à canaliser les conduites
Donc affirmant une loi différente de la loi familiale, d’où la difficulté entre l’école est les parents puisque les instituions doivent avoir des lois différente de la maison.
3. Le groupe des pairs (les copains)
Si on n’est pas dans le groupe des paires alors on devient un bouc émissaire. Dans tout groupe on a : un leader, les moutons et le bouc émissaire. Ce groupe est indispensable à l’enfant même si les règles sont incomprises par les parents.
. Il sert à être différent des parents (en copiant les autres)
. Narcissisme du groupe (on est les plus fort)
. Se croire « libre » (même si ils sont contraint) il y a un consentement des règles.
. Libre champ à la créativité (sport, occupation…). Les activités sont de moins en moins identifiable pourtant il y en a une à la mode c’est : glander ! Les tags aussi (créativité destructrice)
Les parents eux ressentent de la défiance envers le groupe ils y voient le danger, un accident, la destructivité, la compétition avec le temps scolaire. Ils ont un sentiment d’exclusion à cause de la non visibilité (ils ne voient pas ce que fais le gamin), la non lisibilité (on ne comprend pas pourquoi il glande), et l’inversion du savoir (ils connaissent mieux certaines choses que nous ne connaissons pas… c’est le cas pour l’informatique aujourd’hui)


Les conduites à tenir:
Si le groupe ne plait pas il y a encore la solution d’y accompagner son enfant. Ils vont en boite on les accompagne etc.… on est sur de voir le groupe se séparer. C'est une plaisanterie !! le mieux est encore de réfléchir avant d’aller se mêler de leurs affaires.


Les signes du « jeu du foulard » :
Traces de strangulation.
Vision flou, bourdonnement d’oreilles, fatigue, baisse du rendement scolaire.
Difficulté à laisser sa ceinture ou le foulard (malgré la chaleur)
Phobie scolaire brutale (victime de sévices à l’école) mais ce n’est pas toujours le cas puisque c’est une pathologie très fréquente.
Anxiété du matin.


Le médecin:
Recherche d’autres conduites à risques (consommation autres, sport à risques)
Analyse le mode de consommation sur le mode des autres drogues
Adresse au pédopsychiatre
Prise en charge multidisciplinaire.


Ce qu’il faut faire pour prévenir le risque
Il ne faut jamais interroger l’enfant ce serait totalement inutile mais ouvrir une porte (si tu voyais quelques chose qui t’interpelle dans la cour tu pourrais venir m’en parler).
La situation de bouc émissaire est dangereuse pour une enfant. On peut parler des jeux dangereux mais en occultant certains aspects (notamment les notions de plaisir etc.… et ne pas donner l’idée et l’envie de découvrir).
Travailler au quotidien sur connaitre sont corps et le respecter et respecter aussi celui des autres : c’est parce que je respire que je vis. Travail de sociabilisation. Le rôle important du témoin ou de spectateur. La capacité à demander de l’aide. A quel moment j’en parle ? À quel moment je dois me tourner vers un adulte ? …

Petit aparté pour histoire de TOTOTE
La totote est selon le docteur un outil qui permet au bébé de se calmer (un bouche goule) on a tous peur de dormir tout seul même les adultes préfèrent dormir à deux. Il y a toujours des angoisses. La totote est fortement inutile a partir d’un certain age… et a éviter.
Le doudou à un rôle quand on s’éloigne de la mère. L’enfant se dit : bon puisque maman n’est pas la j’ai qu’a dire que mon doudou c’est maman. Il a un pouvoir symbolique fort. Il à une grande importance !
Le pouce est une utilisation du corps pour se donner du plaisir (on le fait tous), on ne va pas blâmer les petits…
On supprime les couches la tototte et les biberons pour le passage à l’école. Le rôle de l’éducation c’est apprendre à penser et désirer.
A 6 ou 7 ans, un enfant ne doit plus être dans la violence. Il perd sa toute puissance.

La prévention
C’est le rôle des parents aide du médecin, et de l’école qui est représentante de la société.
La prévention c’est :
Apprendre le respect des autres et en premier le respect des parents !
Lutte contre l’ennui et l’oisiveté dans le contexte de la TV violente (c’est tout le problème de la prévention précoce).
Faire exister l’enfant en l’aimait puis lui permettre de s’éloigner (c’est tout le jeu de la dépendance et de l’autonomie).

Les enfants ont besoin de s’ennuyer. Les pubs font passer de mauvais Messages, souvent l’enfant est beau la maman génial et suit l’avis de son enfant et le père est complètement débile. Les enfants sont influencés fortement par internet (à l’âge du collège) et la télé influence les plus petits. Pas de télévision avant 3 ans !


Pour le docteur jucherot certaines pubs ont un message abominable. Quelques exemples :
Le chat qui passe devant 4 assiettes, une de pouic pouic, une de Pam Pam et une de Ron Ron. Le chat renifle la table puis choisit le ronron sans manger les autres assiettes. Pub honteuse car le chat est pas dans le besoin du tout mais seulement dans le désir.
Maintenant dans les publicités ce sont les enfants qui choisissent les voitures comme la Kangoo par exemple. C’est d’autant plus grave que l’enfant fais vendre, mais aussi la grossesse (un couple fais l’amour, le mec va chercher un test de grossesse pour savoir si sa femme est enceinte pour vite changer de voiture et avoir celle qu’il veut) et maintenant même le sperme fais vendre ! ca va trop loin !
Il y a aussi la pub dans une classe de 6ème ou on demande aux enfants que deviendriez-vous à l’âge adulte ? Y en a un qui répond véto, le deuxième dis médecin et le troisième moi j’aurais tel voiture. On confond l’avoir et l’être. Ce qui est vraiment mauvais pour les enfants.
Selon Serge Tisseron, la règle des 3, 6, 9, 12 doit faire loi :
Pas d’ordinateur avant 3 ans,
Pas de console avant 6 ans,
Pas d’Internet avant 9 ans,
Pas de navigation seul avant 12 ans
.
Sans oublier de discuter avec l’enfant de ce qu’il a fait.
http://www.psychologies.com/Famille/Education/Regles-de-vie/Articles-et-Dossiers/Un-ordinateur-des-3-ans
http://www.culturemobile.net/usages/nouvelles-pratiques/dossier-jeu-video-tisseron-01.html.html
Tisseron par le bien du danger des scènes violentes et du mélange du virtuel. Le livre de Tisseron est un document très important.
On peut voir le document sur la réflexion départementale sur internet. (éducol voir sur la brochure de pub)
Pubs sur le respect de l’autre.
« Les enfants poussent mais ce sont les parents qui les cultivent »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guehnneux Nadège
Admin
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 17/02/2012
Age : 34
Localisation : Saint Etienne du bois

MessageSujet: Re: Les jeux dangereux réunion d'infos le 9 mars 2012   Ven 11 Mai - 18:29

Faut que je finisse, que je remette en forme etc... désolé j'avais pas fais avant. Pour les questions je peux repondre ce que je me souviens, Valérie y était aussi ainsi que d'autres mais j'ai pas les prénoms! (val si tu sais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les jeux dangereux réunion d'infos le 9 mars 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les jeux dangereux réunion d'infos le 9 mars 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Emma Hart] Jeux dangereux tome 1 : Le défi
» JEUX DANGEREUX (Tome 1 à 4) de Emma Hart - SAGA
» Quelle chanson vous rappelle les jeux ?
» Gale force:
» The Final Act of Mr Shakespeare - Robert Winder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Notre école :: La vie de nos enfants etc...-
Sauter vers: